vendredi 4 juillet 2014

Cinquième dîner - 2 juillet 2014

« La vérité de demain se nourrit de l'erreur d'hier » (Antoine de St Exupéry)

Nous voilà arrivés au cinquième dîner de la jeune vie de Magdalena38. C’est le temps des premiers retours d’expérience et des premiers bilans sur ce qui a marché ou non pour améliorer la qualité de notre accueil. Tout d’abord le côté pratique. Suite aux difficultés rencontrées la semaine dernière sur la cuisson du dîner, le menu du jour est froid : salade de riz multicolore (poivrons, tomate, crabe, œuf, …), mousse de canard, pâté en croûte, fromages et desserts "maison" bien sûr ! Le disjoncteur et ses plombs sont capricieux ? Nous les laissons tranquille tant que nous n’en avons pas besoin. Puis, cette semaine, nous souhaitons donner, à nos invités, notre ressenti, nos joies mais aussi les points à améliorer et espérons un retour de leur part. Vaste programme !! Allez, il est l’heure, les invités arrivent !

« Petite chère et grand accueil font joyeux festin » (William Shakespeare)

Seront-ils aussi nombreux que la semaine précédente ? Verrons-nous de nouvelles têtes ? Après quelques semaines, nous commençons à avoir nos habitués qui reviennent d'une fois sur l'autre. Cela se ressent dans nos relations : les mains se serrent, les joues reçoivent des bises, les prénoms se retiennent, des nouvelles sont prises… C’est le temps des retrouvailles.Les animaux deviennent aussi des invités à part entière. Nous prenons des nouvelles des chiens, chiots, nous nous étonnons de l’absence de Speedy, le rat d’une de nos invités. La famille Magdalena s’agrandit… Une bénévole arrive avec sa guitare et immédiatement, un des invités s'n empare et nous joue un morceau dans la cour. L’ambiance est bonne, estivale : jus de fruit et musique en terrasse. Parfait pour débuter la soirée ! Pendant ce temps, un autre invité nous propose de l’aide pour préparer le dîner. Avec son expérience de cuisinier, il est d’attaque pour la vinaigrette. Les barrières tombent peu à peu. Notre responsable vinaigrette souhaite même passer aux fourneaux pour les prochains dîners ! Une douzaine de personnes est arrivée. Il est temps de passer à table !


« Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage » (Albert Schweitzer)

Avant de commencer le dîner, nous tenons à faire un bilan avec tout le monde. Nous leur disons que nous sommes ravis de ces premiers dîners, nous les remercions de se laisser accueillir et de nous permettre de créer une relation avec eux. La réaction est immédiate dans l’assemblée avec des remerciements de la part de nos invités. On est sur la même longueur d’onde ! Cependant, nous souhaitions aussi rappeler les règles de vie de l’association pour éviter tout dérapage. Nous n’avons pas eu de problème de comportement pour le moment mais quelques situations nous ont poussés à rappeler quelques principes. Dès le rappel des règles, un invité, en porte-parole, convient que certaines limites ont été dépassées et s’en excuse. On est vraiment sur la même longueur d’onde !

Une vie en groupe se met en place…

Après une belle histoire du prêtre sur l’entrée de St Roch et de son chien au paradis, qui a eu un grand succès comme vous pouvez vous douter, nous avons pu déguster les belles salades et gâteaux du jour. Le dîner fut ponctué de « Joyeux anniversaire » pour les natifs de ces derniers jours, et de nombreux éclats de rire. Après ce festin, les invités nous prêtent main-forte pour le rangement : vaisselle, rangement des tables et des chaises ou encore la préparation des barquettes avec les restes de salade. La distinction entre un bénévole et un invité est de plus en plus mince à notre plus grande joie. Pour conclure la soirée, la guitare accompagne nos chants pour remercier la Vierge Marie et toutes les personnes présentes. Dans le calme, nos amis repartent le sourire aux lèvres, les bras chargés de barquettes avec la promesse de les revoir repasser le portail la semaine prochaine pour le dernier dîner avant la trêve estivale.

 Article écrit par Florent, le 3 juillet 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire