mardi 16 décembre 2014

3 mois, 1 conférence, 12 dîners… et bientôt Noël

Une équipe de “bras cassés”

Cher ami lecteur, notre silence sur ce blog depuis 3 mois te révèle notre difficulté à maintenir dans le temps l’intégralité de nos engagements initiaux. Nous comptions tenir avec toi une correspondance régulière pour alimenter ta prière qui soutient notre action, et pour te tenir informer de l’utilisation de tes dons. Ce que tu soupçonnais peut être, nous te le révélons humblement : nous sommes une équipe de bras cassés. Il semblerait cependant que c’est à travers cette pauvre équipe, et ses faiblesses, que le Seigneur nous demande d’aller au service de nos frères les plus démunis.

Le père Jean-Philippe à Grenoble

L’évènement marquant de ces trois derniers mois fut la visite du fondateur de Magdalena à Grenoble, le 7 octobre dernier. Il est capital que le “Padre” nous enseigne et nous transmette les valeurs de son oeuvre Magdalena, qu’il nous apprenne à puiser sans cesse la Joie à la source de l’amour infini de Jésus, et nous aide à la transmettre à nos invités. Sa venue fut l’occasion pour les bénévoles et les invités de le rencontrer et d’échanger avec lui autour d’un apéritif au café Isereanybody. Puis, le père Jean-Philippe est venu témoigner devant 300 personnes dans l’église St Joseph, pour nous rappeler la puissance de l’amour face aux difficultés de la vie. Cette conférence fut aussi pour notre association un moyen de faire connaître notre action, de recruter de nouveaux bénévoles, et d’obtenir de nombreux dons. Nous tenons à remercier par l’intermédiaire de ce blog toutes les personnes qui ont contribué au succès de cette conférence, notamment le groupe du 153 qui a distribué des flyers, RCF pour la diffusion d’une interview du Père Jean-Philippe le jour même, et l’AFC de Grenoble qui a très largement relayé notre invitation et assuré la vente du livre “Que Celui Qui n’a Jamais Péché” le soir même. Sans oublier bien sûr le diocèse de Grenoble-Vienne, et l’église Saint Joseph pour son accueil.

Les mercredis du coeur

Au fil des semaines, nous sommes de plus en plus nombreux. Toujours plus de bénévoles, et toujours plus d’invités. L’organisation se complique un peu, mais tout le monde participe joyeusement à l’élaboration des dîners ! La distinction entre bénévoles et invités disparaît progressivement grâce à l’enrichissement de nos relations, et parce que nous partageons pleinement nos pauvretés et nos difficultés. La joie de se retrouver et de dîner ensemble chaque semaine est réelle, mais elle augmente en nous la douleur de voir partir un frère ou une soeur après le dîner, qui ne sait pas où dormir, et qui va devoir affronter le froid dans la nuit. Nous constatons notre impuissance à aider plus nos invités, notre difficulté à aimer plus, à aimer jusqu’au bout. Le Padre dit que nous sommes tous des handicapés du coeur, c’est notre pauvreté… et c’est avec cette pauvreté que nous sommes amenés à rejoindre l’autre dans sa difficulté.

Noël Magdalena vendredi 19 décembre

Vendredi, nous organisons un dîner spécial : nous allons fêter Noël, un peu en avance, avec nos invités. Noël, c’est la naissance de Jésus, pauvre parmi les pauvres, source permanente d’espérance pour les hommes. C’est une grande joie, et nous souhaitons la partager ensemble. Et pour que la fête soit complète, les élèves de 5ème du collège de la Salle ont préparé des cadeaux pour nos invités ! Cher lecteur, nous te souhaitons un joyeux Noël.

Article écrit par Rodolphe, le 16 décembre 2014