jeudi 26 mai 2016

Un havre de paix ambulant

Bienvenue dans notre camping-car !



Non, nous n'avons pas gagné au loto, nous n'avons pas contracté un crédit insoutenable, nous n'avons pas commis un "camping-car-jacking"... Non, un camping-car nous est simplement tombé du ciel, aussi simplement que cela ! 
Bon d'accord, la Providence ne nous l'a pas envoyé par ascenseur céleste, mais presque ! Trois mois après avoir démarré nos tournées du cœur à Grenoble, Magdalena92 nous a offert un camping-car entièrement révisé, floqué au nom de l'association et immédiatement opérationnel, avec en cerise sur le gâteau, la livraison effectuée par un généreux bénévole parisien, Alain !
Quelle ne fut pas notre émotion de prendre possession de ce camping-car qui a tourné de nombreuses années dans le bois de Boulogne, et qui arpentera dorénavant les rue grenobloises. 

Bon, il faut tout de même financer l'entretien, l'assurance, le carburant, et nous faisons donc appel à toi, cher lecteur, pour nous donner un petit coup de pouce ! Et oui, la Providence souhaite aussi passer par ta carte bleue : 

Aller à la rencontre, faire le premier pas



Comme tous les mercredis soirs, camping-car ou non, il nous faut faire le premier pas pour provoquer la rencontre avec les filles, pour entamer la conversation, pour consolider ce petit lien de confiance qui s'établit semaine après semaine. Le camping-car impressionne un peu, et nous leur demandons d'inverser la démarche : maintenant, c'est elles qui doivent venir chez nous ! A l'intérieur, tout est prêt : café, thé, coca-cola, jus d'orange, madeleines, etc. Certaines n'osent pas monter à bord, alors nous restons sur le trottoir avec elles, ce sera pour plus tard. D'autres au contraire sont très enthousiastes, et investissent rapidement ce nouveau lieu. Et la magie prend forme ! 

Bienvenue chez vous !



A l'intérieur tout change : les filles peuvent réellement s'asseoir, confortablement. Pour quelques instants, elles quittent le trottoir, elles disparaissent du regard parfois pesant des passants, elles échappent aux clients et aux proxénètes, elles se posent au calme. Nous pensions les inviter chez nous, mais elles sont en réalité chez elles ! C'est leur camping-car, dont nous ne sommes que les intendants inutiles. L'une d'elles s'empare de la guitare, et nous voici parti sur un rythme africain, à chanter et danser tous ensemble. En  réalité, elle ne sait pas bien jouer de la guitare, dont elle se sert plus comme un tamtam... mais son cœur et sa joie d'être ici nous emporte tous.

Avant de redescendre, nous terminons par un temps de prière. La présence du Père Benoit ce soir est très appréciée ! Les filles lui réclament d'être bénies individuellement, et confient au Seigneur une nouvelle fois leur souhait d'obtenir des papiers pour pouvoir changer de vie. A l'intérieur du camping-car, le temps s'est arrêté, quelques instants au moins. Il est 1h du matin, nous rentrons nous coucher, en faisant un petit crochet pour déposer une fille chez elle. 

Merci à toux ceux qui nous soutiennent, à Magdalena92 bien sûr pour ce camping-car, et à toi cher fidèle lecteur. Car c'est uniquement grâce à vous, grâce à votre prière, grâce à vos dons, que nous pouvons vivre de si beaux moments. C'est par vous, que la Providence se manifeste. Merci Seigneur Jésus.


Pour faire nous aider à financer le camping-car :



Article rédigé par Rodolphe, le 26 mai 2016