Accéder au contenu principal

Troisième dîner - 18 juin 2014

Quelle ponctualité !

Pour ce troisième dîner, nous décidons de changer le décors. La grande table dressée pour les deux premiers dîners est délaissé pour trois tables plus petites, plus conviviales et moins bruyantes, de huit couverts chacune. Il est 19h30, tout est prêt pour nos invités, et le père Daniel nous invite à prendre quelques minutes pour prier ensemble… mais c’était sans compter sur la ponctualité de nos hôtes ! Un groupe de six personnes que nous ne connaissons pas arrive au même moment, et nous nous précipitons pour les accueillir. La prière attendra...


La peur de manquer

Ce soir nous sommes dix bénévoles et un prêtre. Nous attendons un peu plus de monde car plusieurs invités nous ont dit qu’ils viendraient, et nous n’avions pas compté ce groupe de six personnes qui vient d’arriver ! Une bénévole nous informe qu’elle les a invités dans la rue, mais elle ne pensait pas qu’ils viendraient. Nous sommes ravis, mais c’est un peu la panique, et nous décidons d’aller compléter notre stock de provisions au supermarché du coin pour être sûr de ne manquer de rien.


Les invités attendus ne viennent pas… mais d’autres sont là !

Mais comme pour les autres dîners, la plupart des invités attendus n’est pas venue, et ce sont d’autres, plus improbables, qui ont répondu favorablement à notre invitation. Nous avons tout de même quelques invités des précédents dîners qui reviennent, et le contact est beaucoup plus facile. Nous passons à table vers 20h15, et nous sommes donc vingt et un… ce que nous envisagions au départ : notre surplus de course ne servira pas, mais il ne sera pas perdu pour autant.


Soixante ans en photos

Au menu ce soir : melon, taboulé, chipolatas, merguez, fromage, et desserts “maison”. La répartition en petites tables facilite les échanges. Les discussions sont lancées, et nous passons une nouvelle fois un excellent moment. Nous profitons du dessert pour fêter les soixante ans d’une bénévole… et nous pensons enfin, grâce à cette occasion, à prendre quelques photos avec l’autorisation de nos invités. 

Cliquer pour voir toutes les photos

Une prière, une barquette et au dodo

Nous terminons la soirée vers 21h30, en nous confiant tous à la Vierge Marie. Nous remettons à nos invités des barquettes avec les restes du soir, puis après avoir rangé la salle et nettoyé la vaisselle, nous nous quittons : les plus chanceux pour rentrer dormir sous un toit, les autres… dans la rue. La joie partagée ce soir ne nous fait pas oublier les difficultés traversées par certains d’entre nous, bien au contraire.

Article écrit par Rodolphe, le 19 juin 2014.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Soirée de Noël : retour en vidéo sur un mercredi du coeur un peu spécial !

Merci !
Merci Père Alain-Noël Gentil pour cette messe célébrée
dans la joie, pour les bénédictions personnelles,
et pour t’être transformé en gentil Papa Noël en
distribuant à tous, les chapelets offerts par tes paroissiens !
Merci à vous Jijo, Jean et Alix
d’avoir animé avec talent cette belle messe !
Merci Père Xavier Brac de la Perrière de nous avoir
accompagnés une fois de plus pour un mercredi du cœur !
Merci TiGroup (Juliette, Etienne, Timothée, Théophane et Eric)
de nous avoir offert cette soirée toute en musique !
Merci pour votre simplicité, pour votre générosité, et merci
d’avoir accompagné avec talent nos chanteuses africaines !
Merci à vous, chers élèves de l'école du Rondeau-Montfleury
pour les magnifiques cadeaux offerts et emballés ! Et Merci
Albane pour la coordination de cette récolte miraculeuse.
Merci à vous tous, chers bénévoles de Magdalena, qui avez
permis l’organisation de cette soirée !
Merci à toi pour ton soutien dans toutes nos actions,
par ta prière ou par tes…

Quand Notre-Dame de la Salette rassemble tous ses enfants

Dimanche 25 septembre, 7h30

Réveil à l'aube en ce dimanche pour partir tous ensemble à La Salette, à l'occasion du pèlerinage diocésain, et du 170ème anniversaire de l'apparition de Notre-Dame. Notre petite troupe de Magdaléniens monte dans le car, qui n'attendra pas les retardataires. Nous sommes huit... sur les dix-neuf inscrits. Je regarde tout autour, je relance une nouvelle fois sur les téléphones qui ne décrochent pas, quand soudain j'aperçois deux amis au loin, marchant tranquillement vers nous. Je cours à leur rencontre pour qu'ils accélèrent le pas, pendant qu'une bénévole fait patienter le chauffeur du car. Nous sommes dix... Mon téléphone sonne, un groupe de trois filles anglophones me demande de les attendre, elles sont dans le tramway... C'est décidé, je laisse le car partir sans moi, et je prends ma voiture pour aller retrouver nos trois amies, afin de monter ensemble à La Salette. Nous sommes treize !

9h30, les derniers seront les premiers

N…

RCF Isère : "Aller rencontrer la personne qui est derrière cette tenue de travail et qui souffre"

Tous les mercredis et vendredis de 22h à 1h du matin, les bénévoles de l'association Magdelena38 vont à la rencontre des personnes en situation de prostitution à Grenoble


Merci Nicolas Boutry pour ce coup de projecteur sur nos tournées du cœur ! Le flux de l'émission est parfois un peu long à apparaître.